La consommation de bière est en hausse en France ces dernières années et c’est en grande partie grâce à la bière artisanale. De plus en plus de brasseurs et de bars se targuent de produire et de vendre de la bière artisanale. On en parle de plus en plus, à tort ou à raison. Mais qu’est ce qu'il y a derrière la bière artisanale ? Quelle est la différence avec la bière industrielle ? Laquelle est la meilleure ?

La bière artisanale est comme son nom l’indique brassée par un artisan brasseur. Celui-ci brasse de façon traditionnelle en manipulant des ingrédients naturels de qualité supérieure. A contrario une bière industrielle est brassée par un opérateur brasseur qui manipule les machines qui brassent la bière dans laquelle des additifs chimiques peuvent être ajoutés.

De fait, qu’une bière soit artisanale garantit une certaine qualité. Une bière industrielle peut également être de très bonne qualité du fait de l’histoire de la brasserie, de la qualité des ingrédients ou du niveau de gamme que la marque cherche à atteindre. Cependant elle peut également être assez insipide et ne rien apporter au consommateur. Pour le dégustateur, acheter une bière artisanale c’est la garantie de découvrir une nouvelle saveur même pour une bière connue.

En France c’est la bière artisanale qui stimule la croissance de la bière : en effet la bière artisanale connaît une croissance de plus 8% par an, là où la bière industrielle est en déclin - même si cette dernière représente toujours l’essentiel des parts de marché. De même il y a de plus en plus de microbrasseries : on a atteint plus de 900 microbrasseries en 2016, soit plus de deux fois plus que 5 ans auparavant. L’offre de bière artisanale est donc toujours plus grande et diverse.
Cela prouve une chose : le français aime de plus en plus la bière, et cette dernière gagne en standing comme le démontre l’explosion des ouvertures de bars à bière dans toutes les grandes villes de France.

La bière artisanale est ainsi à la fois du côté du consommateur qui va déguster un produit haut de gamme mais aussi du côté de l’artisan qui en brassant sa bière pourra y laisser sa “patte”, car la bière artisanale laisse plus de place à l’originalité.
De manière générale l’artisan brasseur reste un amateur de bière dont le but est de faire la meilleure bière possible et non pas d’optimiser les coûts.